Supernatural - Le Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Vote coucours fic 2011

Quelle fic préférez-vous ?

50% 50% [ 6 ]
8% 8% [ 1 ]
42% 42% [ 5 ]
Total des votes : 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Vote coucours fic 2011 le Lun 25 Avr 2011 - 17:44

vane

avatar
Modératrice Concours
Alors voici les 3 fics proposées ! Merci aux participantes et surtout venez voter !!!!! Les votes sont ouverts jusqu'au 4 mai inclu !


Fic 1 : cristal

Alors que la pancarte annonçait qu’ils étaient à deux kilomètres de Carlson City, une toute petite ville du Colorado, Sam commençait à s’agiter sur son siège. Des flashs étranges venaient perturber ses pensées.

- Qu’est ce que tu as ? S’étonna l’aîné, en fronçant les sourcils.
- Rien, rien !

Le cadet ne voulait pas alarmer son frère pour quelques images plutôt récurrentes. Ce n’était pas la première fois que cela lui arrivait, d’autant que le visage de Jess revenait sans cesse. Pour le jeune Winchester, ce n’était rien de plus, que des souvenirs entremêlés.
Pourtant, quand l’Impala pénétra dans la rue principale de la ville, Sam fut secoué par une image des plus troublantes. Il voyait Jess, assise à côté de lui, dans la voiture. Jamais, la jeune femme n’était montée dans l’Impala et pourtant…Ces images parlaient d’elles-mêmes. Dean stoppa son véhicule prés d’un motel et se tourna vers son jeune frère.

- On va passer la nuit ici, proposa-t-il, on sera à Colorado Springs demain. Je ne peux plus conduire, mes mains sont ankylosées. Quand à toi, il est évident que tu as besoin de repos.
- Je vais très bien, Dean ! C’est juste que…

Il fut pris d’une migraine atroce au point de lui paralyser tous ses muscles. Affolé, son aîné le secoua légèrement comme pour le faire réagir mais le jeune homme demeurait inerte, les yeux ouverts.

- Merde, Sammy ! Qu’est ce que tu as ?

De plus en plus inquiet, Dean sortit de la voiture et fit le tour pour aider son frère à sortir. Un peu d’air le fera sûrement réagir même s’il n’y croyait pas vraiment. Contre toute attente, Sam s’adossa contre le véhicule en toussotant.

- Putain, Sammy ! Tu m’as filé une frousse pas possible !

Il lui attrapa le bras et l’entraîna vers le motel.

- Dés qu’on a passé la porte de la chambre, tu as intérêt à tout me dire sinon, je te jure que…

Il ne finit pas la phrase mais l’intonation de sa voix était assez claire. Il était mort d’inquiétude et bien déterminé à tout savoir.



Sam dû négocier avec son aîné pour prendre une bonne douche chaude et quelques heures de sommeil. Son grand frère semblait coriace quand à sa décision mais pas au point de l’épuiser aussi bien physiquement que moralement. Le cadet devait réaliser que la situation était plutôt alarmante. Sa tête lui faisait horriblement mal, ses yeux le brûlaient constamment. Il sentait comme un léger froid à l’arrière de son crâne comme un frisson qui provenait de l’intérieur. Le mur se brisait…
Mais pourquoi maintenant ? Pourquoi après avoir vu le visage de la femme qu’il avait tant aimé ? Peut-être devenait-il, tout simplement, fou ? Jamais Jess n’était montée dans l’Impala, jamais elle n’était venue au Colorado, que ce soit avec lui ou sa famille. Alors pourquoi après avoir passé les portes de cette ville, Sam se sentait si mal dans sa peau ?
A son réveil, le jeune homme aperçut son aîné, assis prés de la fenêtre. Inquiet, celui-ci n’avait pas dormi de la nuit. Il l’avait veillé une fois de plus comme quand il était petit.

- Dean ! Je vais bien ! Marmonna le cadet, tu as une tête à faire peur !
- Merci, ça fait toujours plaisir !
- Je suis sérieux ! Insista le plus jeune.

Dean ferma l’ordinateur et se laissa aller contre le dossier de sa chaise.

- Tu parles en dormant, fit-il, sans le regarder, tu appelles Jess, tu lui demandes pardon. Tu hurles son prénom à un point où je me demandais quand le proprio allait se pointer pour tapage nocturne.

Silencieux, le cadet ne se rappelait pas ces cauchemars mais les visions demeuraient tout aussi présentes.

- Je veux savoir ! Décréta l’aîné, fermement.

Il ne souriait pas, ne clignait pas de l’œil. Aucune émotion de transparaissait sur son visage. Juste cette affolante détermination à tout connaître. Quand il était ainsi, Sam savait que rien ne l’arrêterait dans son élan. Dean était têtu, bien plus que l’était leur père. Il se frotta négligemment le visage puis s’installa sur la chaise en face de lui.

- J’ai des flashs qui me viennent à l’esprit, avoua-t-il, enfin.
- Depuis quand ?
- Et bien, depuis que j’ai vu le nom de la ville sur le panneau mais…une fois arrivé ici, ça c’est amplifié.

L’aîné fronça les sourcils, visiblement anxieux.

- Il faut qu’on trouve un moyen pour que tu laisses ce putain de passé dans le tréfonds de ta mémoire, maugréa-t-il, en faisant mine de réfléchir, on pourrait aller voir cette prêtresse vaudou en Louisiane.

Le cadet secoua la tête.

- Je ne sais pas, Dean ! Ce mur va craquer, à un moment ou un autre.
- Non ! Lança l’aîné, en frappant violemment sur la table.

Les tasses sautèrent sur place. Après quelques secondes, Dean reprit un semblant de calme.

- Ecoute ! Je ne suis pas prêt à te laisser partir en légume ! Ok ! Je ferais tout ce qu’il faut pour éviter ça !

Sam était mal à l’aise. Il savait de quoi était capable son frère et cela l’effrayait d’avantage.

- C’est inévitable, Dean ! Laissa-t-il entendre, tout bas, et il est hors de question que tu fasses la moindre connerie pour moi.
- Sammy !
- Je suis sérieux, Dean ! Trancha le cadet, d’une voix très ferme, arrivera ce qui doit arriver mais pour le reste, tu ne fais rien !

Il marqua une courte pause puis reprit plus calmement.

- S’il y en a un de nous deux qui doit s’en sortir, c’est bien toi !
- Oh bravo ! Et c’est sensé m’aider à mieux accepter la situation ! Rumina l’aîné, avec une grimace.
- C’est ce que je pense, avoua Sam, j’ai été corrompu depuis la naissance, toi non ! J’ai cédé à des tentations extrêmes auxquelles je n’aurais jamais dû toucher.
- Corrompu ! Répéta Dean, ne dis pas n’importe quoi !

Au même moment, le cadet se sentit partir en arrière. Il tenta de se rattraper à la table mais la douleur fut foudroyante qu’il tomba à la renverse, s’écroulant lourdement sur le sol. Des images défilaient sous ses yeux à une vitesse vertigineuse. Son frère se précipita sur lui.

- Sammy !
- C’est horrible ! Mon Dieu ! Murmura Sam, découvrant douloureusement tout ce qu’il avait pu faire quand pendant l’absence de son âme.

Il pouvait prononcer des mots alors que son corps était paralysé. Impuissant, Dean avait pris sa main, répétant sans cesse que ce n’était pas sa faute.

- J’ai tué…froidement…des tas de personnes innocentes, continuait le cadet, et dans cette ville…j’ai rencontré une femme…le sosie de Jess ! Je l’ai tué…elle n’avait rien fait d’autre…que de lui ressembler…et je l’ai tué…je suis allé à Palo Alto…et j’ai…au mon Dieu, j’ai déterré le corps de Jess…pour être certain de…

Le jeune Winchester se courba de douleur, pris de spasmes incessants. Dean le maintenait au sol pour que son frère se fasse le moins de mal possible. Les larmes aux yeux, il prononçait son prénom, le suppliant de tenir le coup. Du sang commençait à couler des oreilles du cadet. Les tremblements devenaient encore plus forts. Puis plus rien. Sam était inerte au sol, les yeux ouverts. Pendant un court instant, Dean ne savait pas ce qu’il devait faire. La peur de perdre son frère, le tenaillait jusqu’au plus profond de ses entrailles. Il se pencha pour écouter son cœur.
Sam respirait encore. Il était catatonique comme figé dans un cauchemar sans fin. Alors qu’il venait de comprendre, Dean réussit à lever son frère et le traîner jusqu’à la voiture.

- On va chez Bobby ! Fit-il, il va te sortir de cet enfer !

Toujours sans réaction, Sam se voyait au milieu des flammes, servant de souffre-douleur à Michael et Lucifer qui se battaient inlassablement depuis leurs arrivées dans ce trou.
Au loin, il pouvait entendre une voix, si lointaine qu’il eut beaucoup de mal à la reconnaître. Dean lui parlait. Il le rassurait, lui disait qu’il allait venir le sortir de là.



Fic 2 : Rédemption kalid

Quand Sam ouvrit les yeux, son corps tremblait de manière incontrôlable. Il se sentait tout à la fois fatigué et happé irrésistiblement vers le bas comme si quelqu'un ou quelque chose l'appelait mais qu'il faisait la sourde oreille. Mais ce n'était pas la sensation la plus étrange. Quelque chose manquait au tableau. Non, pas quelque chose.... quelqu'un...

Il se trouvait allongé au sol, seul, dans une posture que d'aucuns jugerait pour le moins assez inconfortable, dans ce qui semblait être la casse de Bobby. L'impression restait la même. Confuse. S'il était chez Bobby, où se trouvait ce dernier ? Et plus important encore, où était son frère ? Où était Dean ?

Il y eut un flash suivi d'un bruit assourdissant pourtant, tout autour de lui n'était que calme et sérénité. Il devait se rendre à l'évidence, tout venait de lui ; il craignait de comprendre. Ce que tous redoutaient depuis des mois était en train de se produire. Et dire que cela aurait pu être en pleine chasse ou au volant de l'Impala ! Rien que d'y penser, ça le rendait malade. Il aurait pu tuer quelqu'un. Il aurait pu... mais il n'avait pas. Ça il le savait. Mais alors, où était Dean ? Pourquoi gisait-il ici sans son frère à ses côtés ? La situation avait quelque chose d'incohérent sauf si... Sauf si... Sauf s'il l'avait décidé. Décidé... Sam n'eut que le temps de froncer les sourcils avant qu'une décharge ne le fige et qu'un flux de données n'inonde son cerveau.


Quelques mois plus tôt

Eve et ses... créations avaient gagné du terrain. Ce n'était plus seulement des tentatives mais une véritable armée. A ce stade, on ne parlait plus guère d'invasion, mais avec raison d'Apocalypse. Pour les frères, c'était une Apocalypse numéro deux qui leur laissait comme un goût amer. Ils s'étaient battus pour empêcher la première au péril de leurs vies. L'idée de devoir recommencer une seconde fois... Oh, il y avait quand même un bon point. Cette fois-ci, il n'était plus question de prophétie ni même de destinée. Cette Apocalypse-là n'avait pas été prévue par le Créateur donc... pas de Michel ni de Lucifer. Tout ce beau monde resterait dans sa petite cage pour le pire du meilleur et le meilleur du pire.

Eve avait fait son petit bonhomme de chemin. Nul ne se souvenait de qui elle-même elle était la création. Du Très-Haut ? De l'Ange Déchu ? D'une tierce personne ? Mais tous s'accordaient à dire qu'elle fichait une pagaille monstre – sans mauvais jeu de mots. Alors d'un côté, certains pensaient que ce n'était pas vraiment l'Apocalypse, vu qu'il manquait les principaux protagonistes – et que par conséquent ce n'était pas leur problème. De l'autre, on se plaignait de ne pouvoir y participer à sa juste valeur. Ceci étant, le problème restait entier. Les portes du Purgatoire n'avaient jamais autant déversé de leurs enfants sur notre monde. Jamais chasseurs n'avaient dû accuser pareilles pertes. Jamais créatures n'avaient su aussi bien les tenir en échec. Pas même Lucifer, et Dieu seul savait – et nous aussi – que c'était déjà une pointure.

Mais celle qui se faisait appeler Eve, la Mère de Tous, celle qui se faisait vénérer des siens, était devenue plus qu'une simple adversaire, une menace. Car rien ni personne ne semblait pouvoir l'arrêter. Ni les instances d'En-Haut. Ni celles d'En Bas. Entre les mauvaises volontés et la crainte qu'inspirait son seul nom...

Et plus qu'un nom, Eve était un mythe et on ne pouvait rien faire contre les mythes. Manque de données. Ils sont si vieux !... Non, il aurait fallu quelqu'un aussi vieux, quelqu'un qui l'aurait connue, quelqu'un qui connaisse ses faiblesses. Cela laissait donc quelques possibilités, sauf que... Sauf que Notre Seigneur était aux abonnés absents. Restaient les anges... mais soit ils se faisaient prier – payer ? –, soit ils ne daignaient pas répondre aux appels, soit encore ils étaient trop occupés ou de toute façon trop jeunes. Voilà donc ce que ça donnait côté alliés. Pas terrible, je vous l'accorde. Dans le camp ennemi, et on ne pouvait totalement leur en vouloir, ils n'étaient pas loquaces ni même volontaires, parfois trop jeunes, même parmi les démons. Et puis il y avait leur chef... Lucifer. Un ange déchu. Un des plus proches témoins de la Création. Encore fallait-il le convaincre – après les derniers événements, on était en droit d'en douter. Encore fallait-il pouvoir discuter avec lui. Là encore, rien n'était moins sûr. Après tout, Lucifer n'était rien moins que dans une cage dans les tréfonds de l'Enfer avec pour seuls compagnons d'infortune une âme et un frère. Eux se trouvaient sur notre bonne vieille terre, à des années-lumière de ce monde. Sam, lui, avait compris qu'il faudrait composer avec tout ça et avait même trouvé moyen de surmonter tous ces obstacles. Ne lui en restait plus qu'un seul à franchir et non des moindres : Dean. Autant dire que ce n'était pas gagné d'avance.


Un jour plus tôt

"Non ! J'ai dit non !"

"Mais Dean c'est le seul moyen !..."

"J'dois te l'dire en quelle langue pour que ça rentre dans ton crâne ? Niet. Nein. No. N.O.N. Non !"

"Elle est devenue trop puissante, incontrôlable, et la solution à tout ça se cache en moi. C'est si proche... Il suffirait juste de..."

"Ouais ben c'est tout vu, c'est non !"

"Dean..."

"Il n'y a pas de 'Dean' qui tienne. Tu sais ce que ça implique ? Tu risques d'y rester."

"Et combien de personnes sont déjà mortes à cause de ça ? Des centaines ? Des milliers ? Des chasseurs... Rufus entre autres. Des innocents..."

"Tu ne peux plus rien pour eux, Sam. Ce que je vais dire va peut-être te choquer, mais leur sort est scellé. Enfer... Paradis... Alors, ce qui se passe ici n'est plus leur combat et eux ne devraient pas non plus devenir le nôtre."

"Dean..."

"Non. Toi, écoute-moi. Tu ne t'en rappelles peut-être pas, mais moi j'étais là quand c'est arrivé la première fois. J'ai tout vu. Toi étendu sur le sol. Les convulsions. La catatonie. J'ai aussi et surtout ressenti de l'impuissance. Ça n'a peut-être duré que deux ou trois minutes, mais ce furent les plus longues minutes de ma vie. J'ai cru te perdre. Crois-moi, je t'ai perdu déjà deux fois. Je sais ce que c'est. Je sais ce que ça fait et je ne veux plus avoir à ressentir ça, surtout quand il y a moyen de l'éviter. Je me suis engagé auprès de La Mort. Tu l'as fait aussi de ton côté. Ne me fais pas croire que tu ne peux pas tenir parole."

"Dean... Je dois le faire. Pour toi. Pour moi. Pour eux. C'est un devoir de mémoire. Un hommage."

"Je regrette, mais ça sera sans moi."

"Dean..."

Il n'eut ni le temps ni l'occasion d'en dire davantage que son grand frère avait déjà tourné les talons et claqué la porte. L'esprit un peu troublé, il reporta son attention sur le reste de l'assemblée. Des amis. Des chasseurs pour la plupart.

"Alors, vous aussi vous allez me lâcher ?"

"Après tout ce qu'il a fait pour toi, ça peut se comprendre qu'il se sente trahi, non ?!"

"Je sais bien, Bobby, et je le respecte. Mais là il ne s'agit plus de lui mais de toi... des autres... T'es avec moi ?"

"Tu t'imagines bien que je ne peux cautionner de tels actes. Ton frère a raison, c'est du suicide."

"Ok, ça va, j'ai compris."

Alors qu'il commençait à s'éloigner, il fut rattrapé par le bras.

"J'ai dit que je n'approuvais pas, pas que j'allais te laisser tomber, idiot."

"Merci Bobby" (touché)

"C'est bien fait pour ça la famille, non ?"

Sam acquiesça d'un sourire.

"Ecoute mon garçon, je n'entends pas te faire la morale ni même essayer de te faire changer d'avis. Tu as déjà pris ta décision et tu t'y tiendras. Z'avez ça dans le sang, vous autres Winchester. Mais promets-moi au moins une chose. Fais attention à toi. Prends au moins un guide, quelqu'un de confiance et de bon conseil."

"Cas ? Pas spécialement dispo. Balthazar ? Pas du tout confiance."

Sam se mit à pâlir.

"Tu ne penses tout de même pas à Cupidon ?"

"Mon garçon, je ne suis pas rancunier à ce point-là. Non, je pensais à quelqu'un de plus... compétent. Un ange gardien par exemple... certifié Cas, ça va sans dire."


Quelques heures plus tôt

"Tu sais comment tu vas t'y prendre ?"

"Un peu de méditation, une bonne dose de concentration et le tour est joué. Je visualise le mur, une masse et moi. Pour le reste, pas besoin de te faire un dessin."

"ça va marcher ?"

"Je teste et je te dis ça" (clin d'oeil)


Quelques minutes plus tôt

Des bougies et de l'encens disposés tout autour de lui, Sam émergea doucement de sa torpeur après son fameux périple.

"Alors ? Du changement ?"

Pour toute réponse, il refit la décoration de la pièce avant de sortir comme une tornade.

"J'ai besoin d'air !"

A peine la maison de Bobby disparut de son champ de vision qu'il s'écroula, pris de tremblements. Sa seule pensée avant de sombrer dans l'inconscience fut...

Ça a peut-être marché finalement.



Fic 3 : L'Enfer est pavé de bonnes intentions. kalid

Dans les épisodes précédents...

"Maintenant Sam, je vais dresser une barrière dans ton esprit."

"Me touchez pas!"

"Il est possible que ça chatouille un peu mais rends-moi service, ne gratte pas le mur. Parce que, crois-moi, tu n'aimeras pas ce qui se passerait..."

"Il semble que ce soit notre moment, Sam." (sourire sadique)

"Tu veux toujours savoir ce qui s'est passé pendant tes grandes vacances? Je te dirais tout. Tu meurs d'envie de savoir... Alors on va poser ces trucs et en parler."



Aujourd'hui.

"Tu crois qu'il a voulu dire quoi ? Qu'est-ce que j'ai fait ?"

"M'en fous. De toute façon, on a dit qu'on effaçait tous nos ardoises."

"Je sais mais..."

"Pas de mais. Je suis l'aîné. Et l'aîné..."

"Et l'aîné a toujours raison, je sais."

"Content que tu t'en souviennes." (tout sourire)

"Maintenant, arrête de réfléchir et viens manger ! Des côtelettes nous attendent."

Sam esquissa un sourire. Mais dès que son frère eut le dos tourné, il reprit son sérieux. Dean pouvait dire tout ce qu'il voulait, ce n'était pas lui qui avait commis des choses horribles dont il n'avait aucun souvenir, mais qu'il ne pouvait qu'imaginer monstrueuses. Après tout, Samuel ne lui avait-il pas dit qu'il avait été encore pire que lui. Quand on connaissait l'homme, ce n'était pas spécialement un compliment. Alors Sam culpabilisait. Alors Sam voulait se racheter. Et pour ça, quoi qu'en disait Dean, il faillait se souvenir. Il devait se souvenir. Qu'importe les conséquences ! Qu'importe le prix ! Avoir vécu un enfer n'était pas une excuse.

"Sam !"

"J'arrive !"

"T'as intérêt, sinon c'est moi qui viens te chercher."

Sam leva les yeux au ciel. Ce que Dean pouvait être maman poule, père autoritaire et grand frère surprotecteur parfois ! Oh, il ne pouvait pas lui en vouloir. Il savait comment il fonctionnait et par dessus tout, il gardait en mémoire ce qu'il lui était arrivé la dernière fois. Dean l'avait connu sans âme sans le reconnaître. Il ne l'avait pas jugé. Il était resté fidèle à lui-même ; il avait résolu le problème. Il lui avait rendu et son âme et sa vie, et Sam ne pouvait que lui en être reconnaissant. Certes, il y avait un prix à payer et il en avait souffert. Mais à bien y penser, Dean en avait bien plus souffert que lui – et continuait à en souffrir. Il avait assisté à cette scène appelée à se reproduire, inévitablement. Il l'avait vu s'écrouler. Il l'avait vu convulser. Il l'avait vu ne pas répondre à ses appels. Lui avait tout oublié. Pour Dean, c'était une bonne nouvelle. De son point de vue, c'était plutôt rageant.

"Sam, tout va bien?"

"Oui oui, perdu dans mes pensées..."

"Tu veux que je te dises ? Tu penses trop. Allez, viens manger. Ça va être froid et Bobby va nous passer un savon."

"T’as peur de lui?" (moqueur)

"Quoi ? Moi ? Naaan..." (d'un air faussement vexé)

"Mouais c'est ça... Jerk."

"Bitch."

Plus tard.

"Hé, comment tu te sens?"

"Dean ! Je ne suis pas à l'article de la mort, tu sais. Arrête de me regarder comme si j'allais me briser dans la seconde. Je vais bien. Juste un peu fatigué. Pour quelqu'un qui n'a pas dormi pendant des mois, plutôt normal non ?"

Sam savait que c'était un coup bas, qu'il risquait de blesser son frère – c'était déjà le cas –, mais il voulait que Dean comprenne.

"Okaaay..."

"Dean..."

"Je voulais juste savoir si t'étais d'attaque pour la chasse. J'nous ai trouvé une affaire dans le Montana. Enfin, j'avais trouvé une affaire. J'crois que j'ai ma réponse de toute façon..."

"Dean…"

"Non mais t'as raison, j'vais te laisser tranquille. Salut !"

"Non, Dean, attends !..." (le rattrapant par le bras)

"Te fatigue pas. J'ai compris."

Sur ce, il claqua la porte, faisant sursauter Sam. Il n'aurait jamais cru que ça se passerait ainsi, qu'ils en arriveraient à de pareilles extrémités. Il ne voulait pas chasser Dean de sa vie, juste qu'il lui laisse un peu d'air. Aujourd'hui, plus que n'importe quel autre jour, il avait besoin de lui. Que ferait-il sans la seule personne qui ait jamais cru en lui ? Que deviendrait-il sans son soutien, son affection, sa confiance ?

Qu’est-ce que j'ai fait ? Mais qu'est-ce que j'ai fait ?

Jusqu'à aujourd'hui, Dean n'avait fait que lui répéter qu'il n'y avait rien à pardonner, que rien de tout ça n'était de sa faute, qu'il n'était pas lui-même. Peut-être... Mais aujourd'hui ? Aujourd'hui, il ne pouvait se reposer sur aucune de ces excuses et Dean était parti. Plein de haine. Plein de rancœur. Blessé. Comment pourrait-il se pardonner alors que même son frère ne parvenait à le faire ? C'eut été un non-sens. Et les paroles et l'attitude de Dean faisaient foi en son monde. La conclusion était la suivante : avec ou sans âme, il restait le même. Il faisait toujours autant souffrir. Il resterait à jamais ce monstre jadis chassé – et qui le serait sans doute pour longtemps encore –, un monstre qui pour une fois n’avait rien oublié. Devant l'horreur de la situation, Sam se laissa glisser le long du mur, le corps secoué par les sanglots, les yeux humides.

" Qu'est-ce que j'ai fait ? Mon Dieu, qu'est-ce que j'ai fait ? " (se tenant la tête entre ses mains).

Tu veux toujours savoir ce que t'as fait pendant tes grandes vacances, Sammy ?

" C'est Sam ! Qui... Qui est là ?"

Tu veux toujours savoir...?

" Laissez-moi tranquille !"

Sammy veut savoir...

" Non, laissez-moi !"

Ne fais pas ça. Ne gratte pas le mur.

"Je gratte pas, c'est lui qui se frotte dans ma tête. C'est pas moi. Te jure, Dean, c'est pas moi!"

"Non!"

‘Tu aurais dû me le dire, Dean.’

‘Tu n'étais pas censé le savoir !’

‘Ce que j'ai fait ? A Bobby ? A toi ? Bien sur que si.’

Savoir...Sammy, savoir...

"Non…" (se bouchant les oreilles)

‘La Mort ne s'est pas contentée de te rendre ton âme, elle a élevé la grande muraille de Sam entre toi et ce dont tu ne te rappelles pas. Crois-moi, ce que tu ignores pourrait te tuer. J'déconne pas.’

Tu veux toujours savoir Sammy...?

"C'est Sam!"

Oh oui tu veux savoir ! Et tu sais pourquoi ?

‘Je dois réparer mes erreurs. Je dois savoir ce que j'ai fait !’

Coupable. Coupable. Coupable. Sammy est coupable. Sammy se sent coupable. Sammy veut savoir ce qui le rend coupable... Savoir...

"Tu sais pas à quel point c'est dangereux."

"Depuis quand tu te soucies de moi ? Je t'ai toujours pourri la vie. Il serait temps que tu te débarrasses de cette gangrène qui t'empêche d'avancer."

Ne fais pas ça...

"La ferme !"

Ne gratte pas le mur...

"Tu ne te rends pas compte, je dois prendre mes responsabilités, assumer mes erreurs... et surtout les réparer. Je leur dois bien ça."

Ne fais pas...

"Non ! Ma décision est prise. Laisse-moi..."

Vérité... Savoir... Coupable…

Sam se sentit partir en arrière, le corps parcouru de spasmes incontrôlables. Trop occupé à essayer de se maîtriser et obnubilé par ces voix dans sa tête, il ne vit ni n'entendit son frère rentrer.

"Hé Sammy, j'ai bien réfléchi, on pourrait peut-être faire un pause. La chasse, tout ça... Bobby a trouvé quelqu'un de toute façon. Ecoute j’m'excuse, j’me suis laissé emporter tout à l'heure... Tu sais ce que c'est. Avec l'épée au-dessus de nos têtes, ce mur dans la tienne... Je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que ce soit, tu comprends ?! C'est mon rôle de te protéger. Je suis comme ça ; tu ne me changeras plus. Un peu comme toi et ton incroyable tignasse. Ça fait partie du paysage." (sourire)

Silence.

"Sammy, t'es là ? Allez, fais pas la tête, j'm'excuse..."

"Non..."

"Sammy !" (affolé)

Suivant les gémissements, Dean retrouva son frère sur le sol dans une position qu'il avait espéré ne plus jamais revoir. Il ne savait pas ce qui était le plus terrible. Voir Sam de nouveau pris de convulsions ou ne pas savoir depuis quand il se trouvait dans cet état ? Dans un cas comme dans l'autre, c'était arrivé pendant son absence et ce simple fait était impardonnable.

"Sammy ! Sammy, tu m'entends ?" (prenant le visage de Sam entre ses mains).

Dean tentait par tous les moyens d'attirer son attention, de le faire réagir. En vain… Son petit frère gardait ce regard vide, totalement déconnecté du monde.

"Sammy..."

Déception...

Noooon !... Désolé, Dean !

S'il n'y avait eu cette larme qui roula sur sa joue et s'il n’avait détourné son visage, Dean aurait pu croire l'esprit de Sam éteint.

"Sam ? Sammy ?" (plein d'espoir)

Mais il n'y avait plus de Sammy, juste une voix noyée parmi tant d'autres. Autour tout n'était que flashs et images, clins d'œil rapides du passé comme on rembobine une cassette.

Tu veux toujours savoir...?

Un visage aveuglant apparut de nulle part.

Alors on va tout recommencer.



Dernière édition par vane le Jeu 5 Mai 2011 - 20:43, édité 1 fois


_________________

2 Re: Vote coucours fic 2011 le Lun 25 Avr 2011 - 21:54

kalid

avatar
Le démon
J'ai votéééééé ! Very Happy Preum's !

3 Re: Vote coucours fic 2011 le Lun 25 Avr 2011 - 23:36

cristal

avatar
Croatan
Voté! Very Happy

http://win2y5.forumpro.fr/forum.htm

4 Re: Vote coucours fic 2011 le Mar 26 Avr 2011 - 0:24

zenzandy

avatar
Médium
ça y est, j'ai voté.

5 Re: Vote coucours fic 2011 le Mar 26 Avr 2011 - 16:12

pepette

avatar
Modératrice
super dur ^^


_________________

Ban par Visitatrice

6 Re: Vote coucours fic 2011 le Mar 26 Avr 2011 - 22:06

vane

avatar
Modératrice Concours
c est vrai que c est pas evident !
voté pour ma part aussi !


_________________

7 Re: Vote coucours fic 2011 le Mer 27 Avr 2011 - 0:21

patoff

avatar
Médium
idem pour moi Very Happy

8 Re: Vote coucours fic 2011 le Mar 3 Mai 2011 - 12:40

liliju

avatar
Blonde en détresse
Je viens de voter
Félicitations aux auteurs! Choix très dur!

9 Re: Vote coucours fic 2011 le Mar 3 Mai 2011 - 20:05

vane

avatar
Modératrice Concours
merci pour ton vote !


next !!!!!!!!


_________________

10 Re: Vote coucours fic 2011 le Mar 3 Mai 2011 - 21:30

Charline

avatar
Fondatrice
Vo té

http://supernatural.winnerbb.net

11 Re: Vote coucours fic 2011 le Mer 4 Mai 2011 - 17:59

LULU CASTAGNETTE

avatar
Fantôme
Voté de justesse

12 Re: Vote coucours fic 2011 le Mer 4 Mai 2011 - 19:54

vane

avatar
Modératrice Concours
on a une egalité !!!!!!!!

venez voter !!!!!!!!


_________________

13 Re: Vote coucours fic 2011 le Mer 4 Mai 2011 - 22:19

Alexa

avatar
Médium
Voila, à voté! et bravo à tout le monde Wink

14 Re: Vote coucours fic 2011 le Jeu 5 Mai 2011 - 16:49

elida17

avatar
Vampire
trop tard???zut j'avais oublié....bon j'ai voté tout de meme ..

http://yeeleen.skyrock.com/

15 Re: Vote coucours fic 2011 le Jeu 5 Mai 2011 - 20:40

vane

avatar
Modératrice Concours
FELICITATIONS A CRISTAL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


les votes etaient serrés mais finalement c est notre chrisou nationale qui a gagné !!!!!!

un tres grand merci a alice pour ses participations !!!! et merci pour vos votes


_________________

16 Re: Vote coucours fic 2011 le Ven 6 Mai 2011 - 0:45

zenzandy

avatar
Médium
Bravo à Cristal. Mais, aussi à Kalid.

17 Re: Vote coucours fic 2011 le Ven 6 Mai 2011 - 20:55

kalid

avatar
Le démon
Bravo ma Cris ! T'es trooop forte ! Wink

18 Re: Vote coucours fic 2011 le Ven 6 Mai 2011 - 21:53

cristal

avatar
Croatan
Oulala! J'ai gagné! Rolling Eyes Embarassed Razz

Merci les filles!

Kalid, tu en as fait deux, toi, t'es super forte!

http://win2y5.forumpro.fr/forum.htm

19 Re: Vote coucours fic 2011 le Sam 7 Mai 2011 - 19:12

vane

avatar
Modératrice Concours
vi c est clair que pour en ecrire 2, l en faut de l imagination !!!!


_________________

20 Re: Vote coucours fic 2011 le Sam 7 Mai 2011 - 22:11

cristal

avatar
Croatan
Ah bah oui et de bonne qualité en plus! Very Happy

http://win2y5.forumpro.fr/forum.htm

21 Re: Vote coucours fic 2011 le Sam 7 Mai 2011 - 23:51

kalid

avatar
Le démon
Embarassed Embarassed Embarassed

22 Re: Vote coucours fic 2011 le Dim 8 Mai 2011 - 21:49

vane

avatar
Modératrice Concours
cristal a écrit:Ah bah oui et de bonne qualité en plus! Very Happy

venant de notre alice, je ne le voyais pas autrement !


_________________

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum