Supernatural - Le Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Vote concours fanfic été 2010

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Quelle fic préférez-vous ?

10% 10% [ 2 ]
30% 30% [ 6 ]
60% 60% [ 12 ]
Total des votes : 20

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Vote concours fanfic été 2010 le Jeu 22 Juil 2010 - 21:24

vane

avatar
Modératrice Concours
et voila le vote est ouvert ! Je laisse jusqu'au 1er aout pour voter. Merci aux participantes ! Bonne lecture



Fic 1 : ZENZANDY

Retrouvailles.

Dean venait de quitter Lisa et Ben. Pour une chasse. Il avait l’impression d’avoir trahi son frère. Il lui avait promis. Plus de chasse mais une vie tranquille et normale. Dean avait respecté cette promesse. Jusqu’à aujourd’hui. Bobby, lui, avait accepté le choix de Dean de se retirer. En revanche, le vieux chasseur n’avait pas eu l’intention de cesser le combat. Hors de question. Et comme c’était à prévoir pour un chasseur, le danger avait finit par le rattraper. Hector Bell, un chasseur avait prévenu Dean. Bobby s’était fourré dans les ennuis. Une chasse banale. Un Wendigo. Mais, les Wendigo n’avaient jamais été les créatures les plus simples à chasser. Trop rapides, trop forts. Dean s’était frotté plusieurs fois à ce genre de créature et il ne les avait jamais chassé seul. Toujours avec son père, son frère ou un autre chasseur. Les Wendigos n’étaient pas les créatures les plus malignes, mais elles avaient un instinct de chasse sur-développé, encore plus que celui des chasseurs.

Après plusieurs heures de route, Dean parvint enfin à destination. Un petit bled tranquille dans le sud des Etats-Unis. Si on exceptait les nombreuses disparitions qui avaient eu lieu ces trois dernières années. Dean installa ses affaires dans un motel et débuta ses recherches. D’abord, le poste de police. Il se présenta comme Dean Marshall, agent du FBI, envoyé pour enquêter sur les disparitions. Eleen Miles, la shérif du comté eut une réaction surprenante :

__ Encore ? Mais vous êtes le troisième !
__ Comment ça, le troisième ?
__ Il y a eu ce vieil agent, euh… Robert Dusquenne, je crois. Lui aussi a disparu. Et hier, un deuxième agent est venu. Plus jeune. Il devait tout juste avoir quelques années de moins que vous.

Dean était surpris. Il décida d’en savoir plus.

__ Vous avez un nom ?
__ C’était Samuel Antilles... Oui, c’est ça, Samuel Antilles.
__ Sammy ? murmura Dean, avec surprise, ce qui provoqua un regard étonné de la part du shérif.

Dean quitta le bureau du shérif sans faire plus attention à la réaction qu’il avait provoqué chez elle. Bobby disparaît et un Sam apparaît brusquement. Se pouvait-il que ce soit Sam ? Se pouvait-il qu’il ait réussi à sortir de l’Enfer ?

Dean tenta de rejeter cette idée et de se concentrer sur l’enquête. Bobby avait besoin de lui. Les réponses sur ce mystérieux Sam pouvaient attendre.
Après quelques jours d’enquête, Dean avait une piste concernant Bobby. Mais, Dean était perturbé, il avait l’impression d’être suivi. Des bruits de pas derrière lui qui s’arrêtaient dès qu’il cessait de marcher, une ombre dans le coin de l’œil qui s’évaporait dès qu’il essayait de voir de qui il s’agissait. Mais, étant à deux doigts de trouver Bobby, il préféra attendre pour voir de qui il s’agissait.

Après quelques jours de recherches, Dean avait enfin trouvé l’antre du Wendigo. Il espérait que Bobby était encore en vie, que la créature ne l’avait pas encore tué. Il pénétra dans l’antre de la bête avec précaution. Toujours rester sur ses gardes... Il arriva dans une grotte où étaient suspendus quatre personnes… dont Bobby. Il s’élança vers son vieil ami, sans baisser sa garde. Il mit ses doigts au niveau du cou pour ressentir le pouls de son vieil ami. Il fut soulagé. Bobby était inconscient, blessé, mais, toujours en vie. Ensuite, Dean se dirigea vers les trois autres personnes. Deux hommes, une femme. Cette dernière était vivante. En revanche, les deux hommes n’avaient pas eu cette chance. Dean entreprit alors de réveiller Bobby. C’est avec difficulté qu’il réussit à obtenir le grognement typique du vieux chasseur, signifiant que ce dernier se réveillait.

__ Quoi ? demanda Bobby, sur un ton bourru.
__ Bobby… c’est Dean.
__ Dean ? Et bien. Ça faisait longtemps, hein ?

Dean fut surpris. Son ami ne semblait pas se rendre compte de l’endroit où il se trouvait.

__ Plus tard, Bobby. On doit d’abord te sortir de là. (En même temps, Dean détaché Bobby, qui retomba lourdement sur le sol.) Tu peux marcher ?

Bobby se releva et acquiesça, pendant que Dean allait réveiller et détacher la jeune femme, qui fut prise d’une crise de panique. Il fallut quelques minutes pour la calmer. Quelques minutes qui permirent au Wendigo de revenir… Plutôt aux deux Wendigos. Dean regarda Bobby avec surprise. Deux Wendigos ? Depuis quand ces créatures vivaient-elles en couple ? Dean aperçut une légère ouverture dans la grotte. Il fit un signe de tête à Bobby, saisit la jeune femme par la main, et tous les trois se précipitèrent vers l’ouverture et furent arrêtés par l’un des Wendigos qui était apparu devant eux soudainement. La créature frappa Dean qui fit un vol plané avant de s’écraser contre l’une des parois de la grotte, perdant au passage l’arme improvisé qu’il avait emmené avec lui. Dean vit le prédateur s’approcher de lui, avec un regard qui lui fit froid dans le dos. Il ne put s’empêcher d’être furieux après lui-même. Il était venu sauver Bobby, et c’était lui qui était en danger, maintenant. Bravo !
Alors que tout semblait perdu, un jet de flamme fendit l’obscurité de la grotte, avant de faire brûler le premier Wendigo. Alors que celui-ci était consumé par les flammes, hurlant de douleur, un deuxième jet de feu toucha le deuxième Wendigo, qui trop surpris, n’avait pu l’éviter. Une silhouette apparut enfin. Dean écarquilla les yeux de surprise en reconnaissant le chasseur qui venait de les sauver.

__ Salut, Dean. Alors, je ne suis pas là, et tu te mets dans le pétrin, hein ?
__ Sammy ?

Dean observa son frère. Non, c’était impossible. Sam était mort. Il l’avait vu sauter dans le trou. Sammy n’était plus là.
Sam s’approcha pour l’aider à se relever. Dean hésita un instant, puis refusa la main de son frère. Il se leva et après un regard plein de doute et de colère, sortit de la grotte.

__ Dean ! Attends ! C’est bien moi. C’est Sam.

Sam avait réussi à le rattraper, et avait mis une main sur son épaule pour le forcer à se retourner. Dean rejeta la main.

__ Tu n’es pas mon frère. Mon frère est mort. Tu ne peux pas être lui.
__ Dean, j’en suis ressorti. J’ignore comment, mais, c’est bien moi.
__ Alors, tu es un démon. Ou tu es Lucifer. Mais…
__ Dean, on a déjà vécu ça, tu te souviens ? Quand tu es revenu. Moi aussi, je ne parvenais pas à croire que c’était toi.

Dean observa son frère, toujours plein de doutes. Sam sembla s’en rendre compte.

__ Ecoute, Dean, c’est bien moi. Je suis prêt à faire tous les tests qu’il faut pour te prouver que c’est moi. Eau bénite, lame en argent… Tout ce qui te démontrera que je ne suis ni un démon, ni un shapeshifter.
__ Tu pourrais être une Goule.
__ Une Goule ne peut prendre l’apparence que d’une personne qu’elle a tué, rappela Sam.

Dean sentit le doute faire place à l’espoir. L’espoir de retrouver son frère, l’espoir de voir cette partie de lui qui avait disparu en même temps que Sam réapparaître de nouveau.

__ C’est vraiment toi, Sammy ?
__ Oui, c’est vraiment moi, fit Sam avec un regard triste.

Dean plongea son regard dans les yeux de son frère. Et ce qu’il vit le convainquit qu’il s’agissait bien de Sam. Son frère avait un regard qui ne trompait pas. Le même qu’il avait arboré après son propre retour de l’Enfer : une peur sans nom, une terreur enfouie. Probablement celle de retourner là-bas. Des questions. Pourquoi était-il sorti ? Pourquoi ce cadeau ? Et s’il s’agissait d’un piège ? Et surtout toute l’affection que Sam avait toujours eu pour lui. Durant un instant, Dean eut l’impression de pouvoir lire les pensées de son frère. Il savait ce qu’il avait vécu. Il savait ce qu’il avait subi. Il connaissait le désarroi qui devait être celui de Sam. Comme lui, Sam tentait de faire croire que tout allait bien. Comme lui, il refuserait probablement de parler de ce qu’il avait vécu, de ce qu’il avait subi, ou même de ce qu’il avait fait en Enfer. Mais, contrairement à Dean, Sam n’aurait pas à vivre ça tout seul. Parce que Dean savait. Il savait que seul, Sam ne pourrait pas surmonter ça. Et parce que Dean, comme Sam, avait été marqué par le sceau de l’Enfer. Alors Dean se prépara. Il se prépara à ne plus reconnaître son frère. Et il se jura de le protéger et de l’aider à surmonter ça. C’était ça, son boulot de frère aîné. Dean se décida enfin à accepter qu’il voyait bien son frère. Et pendant que Bobby et la jeune femme qu’il avait secouru apparaissait devant la grotte, il prit son frère dans ses bras, lui offrit la même accolade que celle qu’il avait reçu lors de son retour et il lui dit :

__ Bienvenue, Sam. Bon retour parmi nous.




Fic 2 : SUPERFLOOR

SIOUX FALLS


Ces derniers mois n’avaient pas été facile, d’abord il avait perdu son frère et ensuite, il avait dû apprendre à vivre sans lui, selon ses dernières volontés. Pourtant, ce matin en se réveillant, il se sentait enfin libre.

Il avait rejoint dans la cuisine les deux personnes qui comptaient le plus à présent, à savoir Lisa et Ben. Leur lançant un sourire, le souvenir de cette fameuse nuit où il était revenu dans cette ville de l’Indiana, le hantait toujours.
Comme s’il avait toujours fait parti de la famille, on l’avait accueilli à bras ouverts et offert le foyer qu’il n’avait jamais connu.

Et il pouvait le dire aujourd’hui, il était bien, même sans la moitié qui l’avait fait se sentir entier toutes ces années.

La vie avait repris son cours en quelque sorte.
Dean s’était trouvé un petit boulot dans un garage du quartier, où il gagnait assez pour emmener au moins deux soirs par mois sa dulcinée au restaurant et pour offrir à son p’tit Ben toute la compil des AC/DC. Fini l’argent pris sur le dos des autres, à présent il menait la vie que tout homme était en droit d‘espérer.

Aujourd’hui, Phil son patron devait s’absenter, c’est pourquoi il lui avait confié l’ouverture du garage. Il s’était donc éclipsé peu avant huit heures, après avoir embrassé Lisa et Ben, prêt à affronter une nouvelle journée.

Durant la matinée, tout s’était déroulé pour le mieux. Il avait reçu deux clients, rien qui sortait de l‘ordinaire en gros. Mais ça, c’était jusqu’à ce que son portable ne sonne. Il avait décroché lorsqu’il avait vu qu’il s’agissait de Bobby, cependant personne n’avait parlé. Il avait alors raccroché puis refait le numéro plusieurs fois mais là encore personne.

Et ça avait suffit pour raviver ses vieux instincts de chasseurs.

Il avait utilisé tout ce qu’il connaissait en matière de traçage d’appel pour trouver la localisation de Bobby. Car, si depuis qu’il l’avait quitté après qu’ils aient terrassé Lucifer, il savait que le chasseur n’avait pas pour autant supprimer son numéro.
Il y a six mois, tous les deux avaient pris des routes séparées. Pour Dean, adieu la vie de chasseur, tandis que pour Bobby, la partie se poursuivait.

Pourquoi l’avait il appelé dans ce cas là, alors qu’il savait très bien qu’il avait raccroché avec cette vie? La réponse lui était apparue évidente à cet instant.

Bobby était en danger.


* * *

Comme autrefois, il avait tout laissé sur le tas, demandant à son collègue, maintenant ami, de le remplacer au garage, tandis qu’il avait dit à sa famille qu’il se rendait chez un vieil ami pour quelques jours. Il avait récupéré toutes les armes qu’il avait soigneusement rangé dans un coffre il y a quelques mois, avant de prendre la route au volant de sa Chevrolet. Et, sans interruption, il avait enchainé kilomètres après kilomètres, sans ressentir la moindre fatigue. Durant son périple son portable avait sonné plusieurs fois, mais à part quelques sons quasi imperceptibles, il n’avait rien entendu de plus, ce qui n’avait fait que renforcer son inquiétude.


* * *


Lorsqu’il arriva à proximité de la forêt de Sioux Falls, il sortit les coordonnées qui indiquait clairement la position de son ami. Il attrapa ensuite plusieurs armes avant de se mettre en marche. La région étant riche en toutes sortes de créatures, il avait pris le nécessaire avec lui, histoire de ne pas se faire surprendre.

Arrivé au point correspondant aux coordonnées il se mit à la recherche de Bobby. L‘appelant plusieurs fois, sans aucune réponse, il avait dû tendre l’oreille pour entendre un son s’échapper trois mètres sous lui.

Il avança un peu plus et c’est là qu’il vit le trou béant qu’il y avait au sol. Il se mit à plat ventre pour ne pas tomber et s’en approcha le plus possible.
Et avant même qu’il n’ait eu le temps d’appeler son ami, il aperçut une ombre se profiler à travers les arbres.

Il se remit debout et se cacha rapidement. Il se faufila à travers la végétation jusqu’à ce qu'il parvienne à la hauteur de l‘intrus. Même s’il n’arrivait pas à distinguer de quel genre de créature il s’agissait à cause du manque de luminosité, il tira.

C’est là qu’il crut entendre la voix de son frère.

Il tira une seconde fois mais manqua sa cible, lorsqu’il perçut une nouvelle fois cette voix, qu’il n’avait connu que trop bien.
Puis, pour mettre fin au doute, un visage remplaça cette voix si particulière.

Ses mains tremblèrent si intensément qu’il faillit lâcher son arme. Son cœur, lui, s’emballa tellement qu’il avait cru un instant qu’il allait s’arrêter de battre tant les chocs étaient violents dans sa poitrine. Il observa plusieurs minutes la chose qui avait osé prendre l’enveloppe corporelle de son frère et la braqua. C’est là qu’il put constater que son premier tir n’avait pas eu l’effet escompté puisqu’il l’avait juste éraflé.

- Tu vas regretter ce que tu as fait saleté ! Dit-il prêt à tirer en pleine poitrine cette fois.
- NON ! Cria cette chose.

Dean tressaillit lorsqu’il entendit encore cette voix.
- Ne tires pas! C’est moi. C’est Sam.

Dean resta silencieux pendant plusieurs secondes hésitant. Et ce fut assez, pour que la chose bondisse sur lui et lui prenne l’arme.
Lorsqu’il se remit debout, il était devenu la cible.

- Tu ne peux pas être un polymorphe parce que mon frère est mort il y a plusieurs mois maintenant, alors putain t’es quoi au juste ? S’énerva-t-il même s’il n’était pas en position pour.
- Dean. J‘te jures que c‘est moi.
- Non, arrêtes de mentir ! Cria-t-il.

Il était tenu en joug et pourtant, ça ne lui prit qu’une fraction de secondes pour se jeter sur celui qui osait ternir la mémoire de son frère. Il engagea le combat, mais il ne réussi pas à prendre le dessus.
Au bout de plusieurs longues minutes, le soit disant Sam eu l’avantage lorsqu’il l’immobilisa au sol.

- Dean, tu dois me croire… Tu te rappelles ce noël 91 ?…J’aurais dû donner un collier très spécial à papa ce soir-là mais, comme il n’était pas rentré c‘est à toi que je l‘avais offert… Tu l’avais tout de suite mis autour du cou… et tu ne l’avais jamais plus quitté jusqu’à ce que tu partes en enfer… Quand Castiel t’as ramené je te l’avais rendu, mais tu a été obligé de le retirer il y a quelques mois lorsqu’il t’as dit qu’il en avait besoin pour retrouver la trace de Dieu…

Dean avait cessé de se débattre à présent que le doute s’insinuait en lui, car personne ne connaissait cette histoire, mieux que son frère.

- Lorsqu’il te l’a enfin rapporté tu ne l’as pas remis. Tu t’en es débarrassé dans ce vieux motel comme si ça n’avait plus aucune signification. Continua t-il la voix tremblante d’émotion.

La chose le relâcha mais il ne fit rien pour lui nuire.
- Ça m’as fait mal sur le coup, et tu le sais, mais… je l’ai récupéré sans que tu le saches. Et depuis ce jour je l’ai gardé…ça m’a donné la sensation que t’étais toujours là… avec moi.

Il prit une profonde inspiration avant de retirer le pendentif qu’il avait autour du cou.
- Je crois que ça t’appartiens… Dit-il en tendant l’objet à son frère.
- Sam, c’est vraiment toi ?
- Oui, Dean. Dit-il les larmes aux yeux.
- Mais comment…

Il ne termina pas ce qu’il s’apprêtait à dire et enserra son frère de toutes ses forces. Celui-ci répondit à son étreinte. Et comme si le monde s’était arrêté de tourner, il ne rompirent le contact qu’au bout de plusieurs minutes.

Dean l’observa encore pour être sûr qu’il s’agissait bien de son p’tit frère avant de l’enserrer une nouvelle fois. Cependant, à la différence de la première, il déversa toute les larmes qu’il avait retenu en lui durant ces six mois, laissant toute la peine qu’il avait éprouvé s’effacer peu à peu pour laisser place à une joie indescriptible.

- J’te croyais mort Sam… Comment t’as fait ?
- J’te raconterais tout plus tard promis. Dit-il pas encore prêt à ressasser les souvenirs douloureux.

C’était si bon de pouvoir le toucher, le sentir prêt de lui, qu’il avait l’impression de rêver.

- Tu m’as tellement manqué… Avoua-t-il enfin.
- Toi aussi. Répondit le cadet en essuyant ses larmes.

Soudain un bruit les sorti de la bulle dans laquelle ils s’étaient enfermés.
- Bobby ! Dirent-ils comme un seul homme.

Ils se remirent debout et vinrent en aide au vieux chasseur, qui mine de rien était tombé au fond d‘un trou profond de plusieurs mètres. Dans la chute, son portable tout comme lui, avaient sérieusement morflé. Il avait alors composé différents numéros de mémoire lorsqu’il s’était rendu compte que l’écran rendait illisible leur lecture, avant de perdre connaissance. Il avait donc eu beaucoup de chance que quelqu’un réponde présent.

Dean et Sam avaient secouru Bobby avant de le conduire aux urgences, plus inquiets que jamais lorsqu'ils l‘avaient trouvé à moitié conscient . Puis, arrivé sur place on les avaient dirigés en salle d’attente.

Assis côte à côte à présent, on pourrait croire que rien ne s’était passé, que tout n’avait été que mascarade, que ces six mois n’avaient jamais existé mais ce n’était pas le cas. Dean, pouvait en témoigner, tout comme son frère…

FIN





Fic 3 : VANE

Six mois, cela faisait six mois que Dean Winchester était devenu un parfait honnête citoyen américain. Il y avait peu, cela lui aurait semblé inconcevable mais il avait fait la promesse à son frère d’être heureux avec Lisa et Ben… Enfin, tenter d’être heureux. Même s’il avait tout pour l’être, il y avait toujours ce vide en lui, indéfinissable. Lisa voyait bien que par moment, Dean était absent, ailleurs, même s’il était attentionné envers elle et Ben, elle savait qu’il n’était pas bien. Parfois, il lui disait qu’il allait s’occuper de sa chère voiture et il partait des heures. C’était un moyen pour Dean de s’aérer l’esprit. Conduire avait toujours été libérateur pour lui, même si la place côté passager de la Chévy était désespérément vide. Alors qu’il était sur le chemin du retour, son portable sonna dans la boite à gant. Cela signifiait qu’il s’agissait forcément de quelqu’un qui était du monde de la chasse. Il le gardait en permanence chargé, pour une raison qu’il ignorait puisqu’il ne chassait plus. Il trouva au bout du fil Mark, un ami que Bobby lui avait présenté un jour.

- Salut Dean, je sais que tu ne veux plus entendre parler de la chasse mais si je t’appelle, c’est parce que la vie de Bobby est en danger.
- Que se passe-t-il ?
- Il était sur une chasse, un shapeshifter et cela fait 2 jours que je n’ai pas de ses nouvelles. Moi je suis sur une chasse du côté de Seattle donc je peux pas y aller.
- Ok, où était-il ?
- Il suivait sa piste à Milwaukee.
- D’accord. Tu sais à quel motel il est descendu ?
- Au Colleen’s motel.
- Merci Mark.

Dean se devait d’aider Bobby, il savait que Sam ne lui en tiendrait pas rigueur quant à Lisa… Il savait qu’elle pourrait comprendre. Il lui passa donc un coup de fil pour la prévenir de son absence imprévue et se dirigea vers Milwaukee. Il traça la route directe jusqu’au motel. Il savait qu’il y retrouverait toutes les notes du chasseur afin de gagner du temps.
Quand il arriva à destination, il découvrit rapidement que le shapeshifter opérait dans les quartiers Nord de la ville. Un bâtiment était même entouré sur une carte de la ville. Sans perdre un instant, il s’y rendit. Il ouvrit son coffre, leva le faux fond et prit un couteau en argent ainsi que son précieux révolver qu’il saisit avec beaucoup de délicatesse car cela lui rappelait tant de souvenirs aussi bons que mauvais étaient-ils. Il entra ensuite dans ce bâtiment visiblement abandonné. Il faisait nuit et les soirées du mois de février étaient glaciales. Rapidement, il comprit que ce ne serait pas aux étages qu’il trouverait un indice, voire Bobby mais plutôt aux sous-sols. Arme au poing, il avança prudemment quand il entendit du bruit, comme si quelqu’un était bâillonné mais tentait de hurler tout de même. Il s’agissait peut-être de Bobby ! Alors il avança dans les couloirs et entendit d’où venait les bruits. Il respira un bon coup et défonça la porte à coup de pied. Avant qu’il ne comprenne quoi que ce soit, il reçu un coup au niveau de la main, le faisant lâcher son arme. Il roula sur le côté et se redressa afin de rapidement faire le point sur la situation. Il vit tout de suite Bobby ligoté au fond de la pièce puis regarda celui qui venait de le désarmer. Il n’en croyait pas ses yeux. C’était impossible, cela ne pouvait pas être lui ! Son frère était mort en se sacrifiant ! Il ne pouvait pas se trouver devant lui comme une fleur et en pleine santé 6 mois après sa disparition !

- Je sais pas ce que tu es mais tu vas regretter d’avoir pris l’apparence de mon frère ! Je vais te le faire payer au prix fort !
- Dean, c’est moi, Sam !
- Alors là mon gars, t’as gagné le gros lot !

Dean sortit son couteau et fonça vers Sam. Ce dernier était très habile, tout comme son frère l’aurait été ce qui énerva encore plus l’ainé. Derrière lui, Dean entendait Bobby essayant de lui dire quelque chose mais il n’avait pas le temps de le libérer, il fallait d’abord que cette chose rende l’âme. Etonnement, lui ne prenait aucun coup, comme si son adversaire évitait délibérément de le blesser mais cela ne l’arrêta pas pour autant ! Après de longues minutes à combattre, il finit par le toucher au flanc. Sam, blessé, se plia en deux. Dean en profita pour lui donner un coup de genou dans la tête. Le cadet tomba à terre, sonné. L’ainé s’apprêtait à l’achever quand il vit que Bobby gigotait dans tous les sens. Il décida donc de prendre une minute pour le libérer. Il lui retira alors le bâillon :

- C’est vraiment ton frère, Dean !

Tandis qu’il finissait de détacher son vieil ami, Dean entendit ce qu’il lui disait. Ainsi, il s’agissait vraiment de son petit frère. Il vit Bobby se lever d’un coup et s’accroupir devant le cadet.

- Ca va mon garçon ?
- Oué, je survivrai.
- Dean, tu as quelque chose pour appuyer sur la plaie ?
- Ca va Bobby je te dis.
- Dean, réagis bon dieu !

L’ainé sortit de sa léthargie et donna un mouchoir à Bobby. Sam s’en servit pour comprimer la plaie. A ce moment, il regarda Bobby qui comprit aussitôt qu’il devait laisser les frères entre eux. Au même moment, le shapeshifter réapparut. Voyant que Dean était toujours sous le choc, Bobby attrapa l’arme du jeune chasseur et tira sur la créature qui passa de vie à trépas. Puis il se leva, prit le shapeshifter sur l’épaule et partit.
Sam se releva doucement tandis que son frère n’avait pas bougé d’un poil.

- T’as bien failli me tuer… Mais je vois que tu as toujours gardé tes réflexes de…
- Depuis combien de temps es-tu revenu ?

Le ton de Dean était froid, distant. Sam s’y attendait mais le vivre était dur à accepter.

- Je suis revenu le jour même. Et je ne sais pas qui m’a ramené. Castiel et Bobby ne savent pas non plus, ce qui est presque inquiétant.
- Tu veux dire que depuis 6 mois tu es revenu, que Bobby et Castiel sont au courant et que tu n’es pas venu me voir ?
- Euh… je ne… je voulais te laisser une chance de vivre ta vie.
- Tu plaisantes j’espère ? Depuis 6 mois je ne suis que l’ombre de moi-même ! Ah oui, je suis super heureux avec Lisa et Ben mais sans toi, cette vie n’a aucun goût ! Et maintenant je te vois là, devant moi et je me sens trahi Sam.
- Comprends-moi, je ne savais pas si j’étais un danger pour moi et les autres, je ne voulais pas te donner de faux espoirs si à la fin je risquais de te faire du mal à nouveau. Mais finalement je suis heureux de te revoir mon frère.

Sam se dirigea vers son frère et le serra dans ses bras. Dean lui, restait stoïque, de marbre. Le cadet, voyant que son ainé avait visiblement du mal à accepter son retour, relâcha leur étreinte.

- Dean…
- Je suis content que tu ailles bien Sam, mais j’ai besoin de temps…
- Mais je ne te demande rien Dean, je ne veux pas que tu changes de vie ! Reste avec Lisa et Ben.
- Je sais pas, je sais plus Sam ! Tout ça, c’est trop pour moi. Je croyais que si jamais un jour je te revoyais, je te prendrai dans mes bras et je serai heureux mais là, tout est confus. Mais ce qui me fait le plus mal, c’est que tu ne m’ais pas dit que tu étais revenu, « mon frère ».

Dean, pour la première fois, regarda son frère droit dans les yeux. Sam y perçut de l’amour mais aussi une mélancolie qui lui fit mal au cœur. Il se rendit aussi tout de suite compte qu’il l’avait appelé Sam, et non Sammy mais aussi que durant ces six mois, son ainé avait dû souffrir de son absence, plus qu’il ne l’aurait jamais pensé, bien que lui-même avait vécu cette situation il n’y avait pas si longtemps que ça. Après un petit sourire forcé, Dean partit en laissant son frère seul dans la bâtisse.

En sortant, Dean s’arrêta devant Bobby :

- Tu aurais dû me prévenir.

Avant de pouvoir réagir Bobby le vit monter directement dans la Chévy puis partit en faisant crisper les pneus. Sam arriva quelques secondes plus tard et le vieux chasseur comprit que les retrouvailles n’avaient pas été aussi joyeuses que ça.

- Comment il l’a prit ?
- Mal.
- Je te l’avais dis gamin, il fallait le prévenir même si tu croyais agir pour son bien.
- J’espère qu’il ne m’en voudra pas trop, je ne veux pas le perdre encore une fois.
- Laisse-lui du temps. Il reviendra, c’est ton frère.

Sam sourit poliment et monta dans sa voiture avec Bobby puis ils partirent en direction du motel.

A quelques kilomètres de là, dans le sens opposé, une impala de 1967 roulait à pleins gaz avec à son bord le conducteur, les yeux rougis de larmes.



Dernière édition par vane le Lun 2 Aoû 2010 - 20:28, édité 1 fois


_________________

2 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Sam 24 Juil 2010 - 11:43

vane

avatar
Modératrice Concours
a voté

au suivant !

et encore merci aux participantes !


_________________

3 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Sam 24 Juil 2010 - 23:20

| Wendigo |

avatar
Jerk
alors alors ...

4 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Dim 25 Juil 2010 - 11:39

elida17

avatar
Vampire
oula j'avais pas vu....bon je vais lire et revenir voter....et voila j'ai voté....

http://yeeleen.skyrock.com/

5 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Dim 25 Juil 2010 - 13:26

vane

avatar
Modératrice Concours
merci pour ton vote !!!!


_________________

6 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Dim 25 Juil 2010 - 17:13

| Wendigo |

avatar
Jerk
et voila voté

7 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Dim 25 Juil 2010 - 17:16

vane

avatar
Modératrice Concours
merci !

au suivant !


_________________

8 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Dim 25 Juil 2010 - 17:22

| Wendigo |

avatar
Jerk
de rien ^_^

9 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Dim 25 Juil 2010 - 22:29

LULU CASTAGNETTE

avatar
Fantôme
je lis et je voterais juste apres

10 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Dim 25 Juil 2010 - 22:53

vane

avatar
Modératrice Concours
oki
merci !


_________________

11 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Dim 25 Juil 2010 - 23:05

LULU CASTAGNETTE

avatar
Fantôme
fifficile j'adore les trois

12 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Dim 25 Juil 2010 - 23:06

LULU CASTAGNETTE

avatar
Fantôme
* oups difficile

13 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Dim 25 Juil 2010 - 23:28

vane

avatar
Modératrice Concours
oui les 3 sont tres bien !


_________________

14 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Mar 27 Juil 2010 - 11:44

elida17

avatar
Vampire
ça été tres difficile parce qu'elles sont toutes tres bien ecrites...j'aimerais reconnaitre l'auteur comme ça au pif...son style ..a force de lire les fics on devrait savoir...

http://yeeleen.skyrock.com/

15 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Mar 27 Juil 2010 - 13:14

cydgie

avatar
The reaper
c'est vrai que c'est difficile ...

mais j'ai fini par voté

16 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Mar 27 Juil 2010 - 17:41

vane

avatar
Modératrice Concours
merci beaucoup pour vos votes ! le nom des auteurs seront affichés après le vote

encore merci !


_________________

17 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Mar 27 Juil 2010 - 18:48

dean78

avatar
Scarecrow
Mon choix a été difficile à faire car ce sont pour les trois des super fanfic mais j'ai porté mon choix sur la fic 3.

En tout, je vos félicite car c'est vraiment super ce que vous écrivez.

18 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Mar 27 Juil 2010 - 21:45

vane

avatar
Modératrice Concours
merci !

continuez a voter pour ceux qui n en ont pas encore eu l occasion !


_________________

19 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Mar 27 Juil 2010 - 22:33

kate

avatar
Modératrice
voté!


_________________
hebergeur d'image

20 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Mar 27 Juil 2010 - 22:54

dean le tombeur


John Winchester
a moi maintenant

21 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Mar 27 Juil 2010 - 23:51

vane

avatar
Modératrice Concours
c est super !!!!

merci pour vos votes !


_________________

22 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Mer 28 Juil 2010 - 21:41

cristal

avatar
Croatan
Oulala, ça n'a pas été facile tout ça!
Bon voté!

http://win2y5.forumpro.fr/forum.htm

23 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Mer 28 Juil 2010 - 21:51

vane

avatar
Modératrice Concours
merci ma chrisou !


_________________

24 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Jeu 29 Juil 2010 - 10:01

Jubei/Kazuki

avatar
Shadow
Bon, a voté. C'était dur de choisir mais bon... Bravo aux participants en tout cas, c'était superbe.

25 Re: Vote concours fanfic été 2010 le Jeu 29 Juil 2010 - 12:35

vane

avatar
Modératrice Concours
merci pour ton vote !


_________________

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum